Home / Sexe et Relation / 10 conseils pour retarder l’é[email protected]
retarder

10 conseils pour retarder l’é[email protected]

Les rapports $exuels sont souvent trop courts. La faute à une é[email protected] rapide… Pour faire durer le plai$ir, certaines astuces et techniques peuvent vous aider à contrôler ce mouvement « réflexe ». Les conseils du Dr Pierre Desvaux, andrologue $exologue.

Cesser de se démener comme un beau diable

Les idées reçues ont la vie dure ! « Les hommes ont pour croyance que seuls des va-et-vient vigoureux vont leur procurer à eux, tout comme à leur partenaire, le plai$ir tant espéré » rappelle le Dr Desvaux. Ce va-et-vient forcené aurait pour fonction de maintenir un niveau d’excitation suffisamment élevé, pour garder une belle érecti0n. « C’est en réalité la meilleure manière de « venir » trop vite » assure notre expert. Il faut revenir à la lenteur et miser sur les changements de rythme, « on avance sur de l’inertie, en alternance avec des accélérations« . Pour que ce rythme ne soit pas simplement mécanique, retour aux sensations tout en douceur… Alors retarder l’éjaculation est possible.

Passer de la tension au plai$ir

L’é[email protected] est la plupart du temps vécue comme le soulagement d’une tension due à l’excitati0n : il s’agit alors d’une décharge… rapide. « Il est possible d’apprendre à jouer avec son excitation, pour la faire durer, en recherchant des sensations de plai$ir » suggère notre expert. Cet apprentissage est possible grâce à la masturbation. Son conseil : « Plutôt que s’affairer rapidement, installez vous confortablement, pour vous caresser, avec l’intention de vous arrêter quand l’excitation monte trop vite« . Votre nouvel objectif : vous donner du plaisir plutôt que soulager rapidement une excitation.

Essayer la distraction cognitive

Vous connaissez sans doute l’effet des fantasmes pour stimuler votre excitation, y compris in situ. A l’inverse, « quand l’excitation monte trop vite, focalisez votre pensée sur autre chose. N’importe quoi, à condition qu’il n’y ait aucune connotation érotique » suggère le Dr Desvaux. C’est une pratique volontaire ! Si elle n’est sans doute pas la meilleure pour la partenaire, elle a le mérite de faire son effet.

Relaxer le périnée

La contraction musculaire est un réflexe archaïque qui accélère la venue de l’orgasme. Explications : pendant le coït, l’homme contracte ses muscles bulbo/icchio/caverneux pour augmenter la qualité de l’érection. « Les relâcher, à l’inverse, va permettre d’abaisser son niveau d’excitation » assure le $exologue. Là encore, vous pouvez commencer par apprendre seul à sentir le relâchement et la contraction, dans le cadre de la masturbation. L’idée pour durer est de savoir en jouer. C’est un apprentissage.

Commentaires

Check Also

how

Messieurs, voici 4 endroits à ne pas toucher en faisant l’amour avec votre chérie

Faire bien l’amour fait intervenir de la spontanéité et de l’exploration-en supposant, bien sûr, vous …